17
Jan
17

Une victoire pour deux défaites

Les équipes de Burbure 2 et Angres.- Photo © TTB

Les équipes de Burbure 2 et Angres.- Photo © TTB

TENNIS DE TABLE.- Dimanche l’équipe 2 du TTB était la seule à jouer à domicile. Face à Angres, elle a perdu 9-5. L’équipe 1 qui évolue en régionale a perdu également, sur le même score, à Labourse. Enfin l’équipe 3, s’est imposée sur Sailly-Labourse 10-4. L’équipe 4 était exempte.

16
Jan
17

DÉCÈS.- Nous apprenons ce jour, le décès de M. Louis Cardon, veuf de Mme Paulette Boulet, survenu à Lillers, le vendredi 13 janvier dans sa 86e année. Une cérémonie religieuse sera célébrée ce mardi 17 janvier à 14h30, en l’église Saints Gervais et Protais. Réunion en l’église à 14h.

13
Jan
17

TENNIS DE TABLE.- Reprise du championnat dimanche matin. L’équipe 1 joue en R4 à Labourse, l’équipe 2 reçoit Angres à la salle polyvalente; l’équipe 3 se déplace à Sailly-sur-la-lys. L’équipe 4 est exempte.

DÉCÈS.-
Nous apprenons le décès de Mme Jean-Marie Clergon née Annie Schöpfer, survenu à Lille, le mardi 10 janvier 2017, à l’âge de 60 ans. Une cérémonie religieuse sera célébrée ce samedi 14 janvier à 10 h, en l’église Saints Gervais et Protais. Réunion à 9h30. Consulter l’avis de décès.

LOTO.- Ce dimanche 15, les pongistes remplaceront leurs tables de tennis de table par celles de leur deuxième loto. Ouverture des portes à 13h45 et début des jeux à 15h.

MARCHE NORDIQUE.- Séance ce samedi 14 janvier à 9h. Rendez-vous à 8h45 sur le parking du stade du Champ-Guillaume.

THÉÂTRE.- Le théâtre des Trois-Mots sera sur la scène de la salle polyvalente, ce samedi 14 janvier à 20h, avec la pièce On est riches.

 

12
Jan
17

Burbure, au sein de la Communauté d’agglomération de Béthune-Bruay

Photo © Votre Info

Pour René Hocq, la nouvelle intercommunalité est « une opportunité pour la commune de se doter d’un nouvel outil de développement territorial. Photo © Votre Info

Depuis le 1er janvier, Burbure fait partie d’une nouvelle intercommunalité : la Communauté d’agglomération de Béthune-Bruay, fruit de la fusion d’Artois Com, d’Artois-Lys et d’Artois-Flandres. Communauté d’agglomération de Béthune-Bruay, nom auquel sont accolés les mots d’Artois, Lys, Romane… que l’on oubliera sans doute très vite. Forte de 288 000 habitants et 100 communes (urbaines et rurales), cette nouvelle collectivité est « une opportunité pour la commune de se doter d’un nouvel outil de développement territorial, en termes d’économie, d’emploi, de tourisme, de culture, de sport, d’assainissement, de gestion des déchets, etc. ». C’est ce que déclarait, René Hocq, samedi après-midi à l’occasion de la cérémonie des vœux.
À partir de compétences obligatoirement transférées, optionnelles ou encore facultatives, « nous fixerons, dit-il, les bonnes priorités pour la commune dont : la proximité et le développement ».
Première conséquence concrète : la reprise de la compétence économique exercée par le Saziral depuis 1960. Le Syndicat intercommunal de la région d’Auchel-Lillers qui comptait cinq communes avec Auchel, Lillers, Burbure, Allouagne et Lozinghem, est d’ores et déjà dissout, depuis le 1er janvier. Une bonne chose pour René Hocq qui en était le président, car « c’est une garantie de ressources pour la commune de 200 000 € chaque année ».
La nouvelle aventure intercommunale qui s’inscrit dans le cadre de la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la république) « doit permettre d’optimiser la mise en œuvre des nécessaires politiques publiques », au service des habitants. « C’est une démarche qui est cohérente avec des enjeux essentiels pour l’avenir » poursuit M. Hocq. Reste qu’il faut maintenant organiser ce nouveau territoire, avec une étape importante dès ce jeudi soir, à savoir l’élection incontournable et essentielle de l’élection du président et de ses quinze vice-présidents.

11
Jan
17

Voilà à quoi ressemblera la nouvelle mairie

« C’est un beau projet qui donne du sens à l’action publique ». René Hocq, maire de la commune, a profité de la cérémonie des vœux pour présenter à la population ce que sera la nouvelle mairie, lieu « stratégique » qui viendra conforter l’attractivité du centre-bourg, au cœur de la commune.

Après la démolition de bâtiments vétustes, notamment ceux de l’école Maquet et de l’actuelle mairie, 5000 m2 de terrains constitueront un espace sur lequel la mairie et ses bâtiments annexes seront édifiés au centre d’une place organisée pour permettre le stationnement d’environ 80 véhicules.
Dans la continuité de la mairie proprement dite, il est prévu une salle polyvalente d’une surface de 150 m2 et une bibliothèque qui remplacera celle existant actuellement, mal située, qui ne répond pas aux normes d’accessibilité et par ailleurs trop exigüe (40 m2) pour accueillir une classe entière ou une animation autour de la lecture publique (conteurs, expositions, rencontres littéraires).
Architecte, thermicien et paysagiste travaillent sur le projet d’ensemble. Fonds propres, emprunts avec des taux qui sont encore bas et subventions devraient permettre de boucler le financement. Élus et services municipaux sont à la tâche pour cela, René Hocq précisant qu’il a rencontré le sous-préfet de Béthune à ce sujet, il y a quelques jours.
Des informations seront données au fur et à mesure de l’avancement du projet dont on sait déjà qu’il sera peu coûteux sur le plan énergétique. Enfin, précision qui a son importance : les musiciens qui devaient arriver dans l’ancienne école maintenant promise à la démolition, installeront définitivement leurs quartiers à l’ancien cinéma où ils répètent déjà et qui leur donne satisfaction.

10
Jan
17

DÉCÈS.- Nous apprenons le décès de Mme Gino Possamaï née Marie-Christine Demol, survenu à Lens, le vendredi 6 Janvier 2017, à l’âge de 63 ans. Une cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 janvier 2017 à 14h30, en l’église Saints Gervais et Protais de Burbure. Réunion à 14 h.
Consulter l’avis de décès.

09
Jan
17

Cérémonie des vœux : des associatifs engagés

Amary Bart, président de l'harmonie, veut une société plus humaine.- Photo © Votre Info

Amary Bart, président de l’harmonie, garde l’espoir d’un monde meilleur.- Photo © Votre Info

En ouvrant la cérémonie par La marche impériale, l’harmonie Avenir faisait une «allusion à l’empire du capitalisme financier qui règne actuellement sur notre monde, ne faisant que dégrader nos conditions de vie et d’environnement… comme la disparition des services publics en zones rurales, la suppression de lits dans les hôpitaux publics, ou même la pollution de l’air, de l’eau et des terres».

Amaury Bart, président de l’harmonie, n’y est pas allé par quatre chemins, samedi après-midi à l’occasion de la cérémonie des vœux, pour dire ce qu’il pense de notre société, à l’aube d’une année électorale qui pourrait voir, selon certains sondages, l’avènement de démagogues et populistes, avec un fort risque pour notre démocratie, voire pour la paix civile. « Heureusement le pire n’est jamais certain », et le musicien de préférer garder «l’espoir d’un monde meilleur, ouvert aux autres, où le partage, le vivre ensemble, mais aussi la culture seraient au centre de nos préoccupations ».
Burbure est une commune, un territoire qui, dit-il, « regorge de ressources humaines, gérées pour le seul bénéfice de la collectivité et de ses habitants». Les associations apportent une large contribution à cet effort collectif… Ce que René Hocq, maire a souligné, remerciant tous les bénévoles qui s’investissent tout au long de l’année au service des autres. « Leur engagement, leur travail et leur passion sont une source d’enrichissement considérable », dit-il. Ce qui mériterait sans doute d’être davantage reconnu par les pouvoirs publics. C’est en tout cas l’avis de Philippe Vincent-Chaissac, président de l’Ortie, qui lui appelle toutes celles et tous ceux qui ont l’ambition de nous représenter, à prendre le temps de mesurer ce qu’apportent les bénévoles à notre société… « Que ce soit pour accompagner et éduquer de jeunes sportifs, de jeunes musiciens, pour soulager la misère humaine, dans les hôpitaux, dans la rue ou dans les camps de réfugiés, pour contribuer au développement touristique d’un territoire… Et tant d’autres choses… les bénévoles sont partout et doivent aujourd’hui démultiplier leurs énergies au moment où les restrictions budgétaires mettent en péril quantité d’associations ». Et de s’inquiéter des discours qui laissent entendre que l’on pourrait revenir sur les 35 heures ou reculer encore l’âge légal de départ à la retraite : « que chacun prenne conscience des conséquences que cela aura sur le fonctionnement des associations si ces réformes devaient être mises en œuvre ». Son vœu : que l’idée de donner un véritable statut aux bénévoles, avance enfin. « Ce serait pour les bénévoles la plus belle des reconnaissances bien plus importante qu’une médaille toujours flatteuse ou une quelconque rémunération ». Une véritable revendication qui peut être portée par le mouvement associatif qui représente une force et cela, même s’il n’y a pas de syndicats de bénévoles…




Catégories

Archives

janvier 2017
L M M J V S D
« Déc    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031