31
Juil
10

Mai-juin 43 : des Calaisiens dans la commune

Le 18 mai 1943, se crée dans la commune un comité d’accueil des petits réfugiés, dont le rôle est de rechercher les familles susceptibles et désireuses de recevoir des enfants évacués de la zone côtière et des régions menacées. Il devait aussi assurer le placement de ces enfants dans des familles nourricières, contrôler ces placements tant en vue de l’hygiène physique  que morale, servir d’intermédiaire entre l’œuvre des petits réfugiés du chef lieu d’arrondissement de Béthune et les parents nourriciers. Le fonds social était alimenté par des subventions, les prêtres, des dons de toute nature. Ce comité composé de douze personnes, était présidé par M. Jean-Marie Bouxin, maire; le secrétaire était Augustin Martinage, secrétaire de mairie; la trésorière, Marie Cauliez, institutrice retraitée.
Ce comité accueillit tout d’abord une vingtaine d’évacués de Calais, en majorité des femmes avec des enfants dont les maris étaient prisonniers de guerre, ou qui avaient quitté la côte en raison des bombardements. Soixante-dix personnes avaient répondu favorablement à l’accueil des petits Calaisiens. Le 23 juin, il y eut un nouveau convoi de 54 enfants, 39 de moins de 10 ans et 15 de plus de 10. Certaines familles en ont hébergé pendant plus de six mois.

Publicité

0 Réponses to “Mai-juin 43 : des Calaisiens dans la commune”



  1. Laissez un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives


%d blogueurs aiment cette page :