Archive pour décembre 2010

31
Déc
10

Marche nordique et randothème avant le passage à 2011

Le terril de Ferfay était au programme de la sortie pour les membres de l'Ortie (à gauche) et Saint-Venant Athlétisme (à droite) - Photos PVC

Hier après-midi, et pour la troisième année consécutive, l’association Ortie a mis un terme à son programme d’activités de l’année, par une marche nordique en compagnie des membres du groupe Athlé santé de Saint-Venant. Cette fois, ce sont les Burburains qui accueillaient et organisaient la sortie qui s’est faite sur la via Francigena, sur le tronçon Amettes – Burbure, soit environ 12 kilomètres. Au contact de leurs collègues saint-venantais, les randonneurs de l’Ortie ont donc redécouvert une forme de randonnée un peu particulière, faite sur un rythme plus soutenue qu’à l’accoutumée et, normalement, avec l’aide de bâtons. Sur un chemin rendu « gadouilleux » par le dégel, le groupe composé de 13 personnes s’est bien « amusé », faisant l’ascension du terril de Ferfay, ce que certains n’avaient jamais réalisée, avant de rejoindre le chemin du mineur, la stèle des Saints Lugle et Luglien, d’emprunter le chemin qui vient tout juste d’être rouvert au pied de l’ancienne décharge publique et de retrouver Burbure pour un pot de l’amitié qui a permis d’évoquer le peinttre Agustin Lesage, de parler de Burbure, de ses écoles, de ses patois… Et des projets de l’Ortie.

Et de trois…
Lillers, Burbure, Allouagne… Ovide Fanien, Augustin Lesage, Richard Georges… Trois villes, trois hommes, trois randothèmes. Mercredi matin, le troisième volet du triptyque était donc l’occasion de faire connaissance avec Richard Georges, un personnage hors du commun, pas vraiment connu, même à Allouagne commune dont il a pourtant été le maire à deux reprises, à trente ans d’intervalle. Maire d’Allouagne mais aussi de Romorantin et, on le sait rarement, du Burgaud (Haute-Garonne), juste à la sortie de la guerre, le temps que soient organisées les élections dans cette bourgade située près de Vals-les-Bains. Richard Georges y était en résidence surveillée après ses prises de positions en faveur du général de Gaulle. Car l’homme a lutté contre le régime de Pétain et l’occupant nazi, ce qui allait dans le sens de ses prises de positions, à l’Assemblée nationale et ailleurs : « Non! Il ne faut plus faire la guerre ! Non! il ne faut plus la laisser faire » disait-il. Député du Pas-de-Calais pour la circonscription de Béthune, et du Loir-et-Cher…, il a été le porte-parole des femmes en obtenant que les commerçantes soient éligibles aux tribunaux de commerce… Il fut aussi précurseur en prenant position pour la modification de l’article 193 du code de justice militaire en vue de reconnaître juridiquement l’objection de conscience. Voilà quelques-uns des points qui ont été évoqués lors de ce randothème, au passage devant la mairie de son époque, les écoles, sa tombe dans le cimetière communal et dans la rue qui porte le nom de rue Georges-Richard… A tort, puisque son prénom est Richard et son nom Georges.

Vidéo marche nordique :

30
Déc
10

Téléthon de l’association Brice : mieux que l’an dernier

Photo PVC

Le suspens avait été bien ménagé et la surprise a été de taille hier soir à Allouagne où l’association Brice qui organise le téléthon dans cette commune avait invité tous ceux qui œuvrent chaque année à l’événement monté pour la première fois il y a quinze ans. La météo déplorable du début du mois qui avait eu pour conséquence l’annulation pure et simple de quelques-unes des animations initialement prévues, laissait penser que le montant du chèque à remettre à l’AFM serait cette année bien inférieur à celui des années précédentes. Eh bien, c’est l’inverse qui a été finalement annoncé avec un montant de 27288 €… dévoilé à l’issue de la projection du film retraçant l’édition 2010. Grégory Accart, le président, son frère Christophe, Jean-Pierre Brévart, Géry Bencteux, pour ne citer que quelques-uns des membres de l’association étaient donc tout heureux de ce résultat, même s’ils regrettaient bien évidemment la façon avec laquelle les choses se sont déroulées. Un moment, ils ont même cru devoir annuler le relais pédestre Paris – Allouagne, l’un des points forts du téléthon. Ce beau résultat allouagnais c’est aussi un peu celui de Burbure, puisque plusieurs habitants de la commune apportent leur concours: des coureurs à pied, les randonneurs de l’Ortie, la municipalité qui met une salle à disposition pour accueillir les coureurs le temps d’une pause, et le salon Cocotier qui porte complètement le concours des miss autre temps fort des deux jours d’animation. Reste maintenant à espérer que la météo sera meilleure l’an prochain, histoire de confirmer que l’association Brice est une « entreprise » qui ne connaît pas la crise.

29
Déc
10

Fermeture de la déchetterie

Pour la fin de l’année, la déchetterie de Lillers sera fermée du 31 décembre à 12 h 15 jusqu’au 2 janvier inclus.

28
Déc
10

Inscriptions sur les listes électorales

Photo JP

Les personnes nouvellement domiciliées dans la commune en 2010 qui ne seraient pas encore inscrites sur les listes électorales ont jusqu’au vendredi 31 décembre à midi pour se rendre en mairie et procéder à cette formalité administrative obligatoire. Se munir d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Les jeunes gens ayant atteint l’âge de 18 ans, sont déjà inscrits.

27
Déc
10

Football : les U19 seront les premiers à reprendre

Si actuellement la trêve hivernale, la bien nommée, est appréciée des joueurs, il n’en est pas moins vrai qu’il faut penser à la reprise. Officiellement, ce sont les U19 qui reprendront les premiers en compétition avec un match de coupe Leclercq, le samedi 15 à 15 h, à domicile contre Bouvigny.

26
Déc
10

Objectif atteint dans les monts de Flandres

Sur les pentes du mont Rouge avec la petite ville de Locker en arrière plan (photos PVC).

Satisfaction pour les membres de l’Ortie ce soir. Au terme d’une dernière randonnée, ils ont atteint l’objectif qu’ils s’étaient fixé. Aller de Watten (près de Saint-Omer)  à Westouter (Belgique) avant le 31 décembre, en passant par les principaux « sommets » des Flandres : la montagne de Watten, les monts Cassel, des Cats, de Boeschèpe, le mont Noir, le mont Kemmel et le mont Rouge… Pour ne citer que les plus connus. Leur périple avait commencé fin août et neuf étapes plus tard, pour environ 120 kilomètres parcourus, il s’est donc achevé aujourd’hui au terme d’une étape 100% flamande, Kemmel-Westouter. Par cette température hivernale, les dix randonneurs concernés avaient pris le soin de se couvrir et ont bien profité de cette sortie (un peu plus de 10 km) qui ne présentait aucune difficulté en dehors de quelques passages verglacés sur lesquels il fallait faire preuve d’un peu de prudence. Après s’être arrêtés à l’ossuaire français de Kemmel, ils ont contourné la petit ville de Locker, repérable à la tour carrée à clochetons de son église, et ont effectué leur dernière montée dans les bois du Rodeberg qui n’est peut-être pas le connu des monts de Flandres mais en vaut certainement d’autres. Après le passage au sommet et un coup d’œil sur le moulin à vent actuellement en restauration, venaient un beau passage dans les bois et la descente jusqu’à Westouter. Ne restait plus alors qu’à fêter l’évènement autour d’un pot au mont Noir… et à penser au fil rouge 2011. Un Burbure – Canterbury par la Via Francigena.
Ont participé à cette dernière étape :
Joël et Mauricette Lainé, Corinne, Stéphane et Valentin Surga, Eric Debuigne, Fabienne Callot, Cathy Godart, Irène et Philippe Vincent-Chaissac
Ont participé au fil rouge 2010 : Stéphane, Corinne et Valentin Surga, Joël et Mauricette Lainé, André Léturgie, Cathy Godart, Eric Debuigne, Isabelle Dumortier, Irène et Philippe Vincent-Chaissac, Pascal et Nicole Chaissac, Fabienne Callot.

Dans les bois du Kemmelberg... (photo PVC).

25
Déc
10

Cadeaux de Noël

Vite, vite, vite… Il faut encore trouver un cadeau pour aujourd’hui. Ou demain. Voici une idée : le meeting d’athlétisme du Pas-de-Calais au stade couvert à Liévin le mardi 8 février à partir de 19h30. L’occasion de retrouver Christophe Lemaître, champion d’Europe du 100 mètres, opposé à quelques stars mondiales.
Tarifs  des places : 30€ adultes / 20€ enfants – 27€ pour les licenciés FFA et les groupes (mini 10 personnes)
Réservez vos places en cliquant ici

Et pour ceux qui aiment les messages de Noël d’autrefois… Cliquez ici.

Joyeux Noël à tous !

24
Déc
10

Dans les pas de Georges Richard

Georges Richard est un nom connu à Allouagne parce qu’il a donné son nom à une rue du village. Mais finalement bien peu de gens savent vraiment qui il était… Déjà que Georges est son nom, et Richard son prénom. Et ignorent tout de son parcours. Enfant de l’assistance sociale, mineur, syndicaliste, maire d’Allouagne, du Burgaud et de Romorantin, député du Pas-de-Calais et du Loir-et-Cher, etc. Après Ovide Fanien à Lillers et Augustin Lesage à Burbure, les membres de l’Ortie proposent de marcher dans les pas de cet homme hors du commun à l’occasion de leur troisième et dernier randothème de l’année (ouvert à tous). Départ mercredi 29 décembre, 10 h 30, du parking de la salle des sports d’Allouagne. Inscription et renseignement par mail à vincentchaissac@orange.fr

23
Déc
10

Vestiges de l’ancien cimetière

Photos PVC

Autrefois, le cimetière communal se trouvait autour de l’église. Nous avons déjà consacré un article à la bénédiction du nouveau cimetière en 1883. Nouveau cimetière qui a condamné l’ancien à la disparition. Seuls des fouilles archéologiques menées à l’occasion de travaux de terrassement sur la place pourraient, peut-être, permettre de remonter à la surface des vestiges de ces temps anciens dont il ne reste plus rien… ou presque. Car dans les vieux situés près de l’église, il y a une pierre tombale difficile à lire, à la mémoire de Julie (?) Pomart décédée le 28 octobre 1862 époux d’un nommé Decroix. Dans la maçonnerie de l’église, on voit encore une autre plaque, à demi cachée par la maçonnerie de la chaufferie construire bien des années plus tard.

22
Déc
10

Messe de Noël, vendredi

Marie, Joseph, trois bergers, l’âne et le bœuf… La crèche a été installée à l’église. Et, ce n’est pas très original, l’on attend le petit Jésus… pour la Nuit de Noël. Pour célébrer l’événement, les fidèles se retrouveront en l’église Saint-Gervais – Saint-Protais, vendredi soir, à 21 h.




Catégories

Archives

décembre 2010
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031