08
Jan
11

Edouard Lecocq, de Burbure au soleil d’Afrique

Dans un article publié il y a quelques mois, dans un article concernant des Soldats du XIXe siècle, nous notions « qu’en 1843, plusieurs Burburains sous les drapeaux sollicitèrent l’autorisation de contracter mariage ». Et posions la question suivante : Etait-ce là un moyen d’échapper à la conscription ? ». Pierre Lecocq, généalogiste qui a redécouvert Burbure il y a quelques années, à la recherche de ses racines et qui y revient chaque année pour y poursuivre la traque de ses ancêtres, nous répond : « Pas du tout ». Et il apporte des précisions très intéressantes : le règlement militaire de l’époque obligeait tout soldat, sous-officier ou officier à demander à son chef de corps l’autorisation de se marier. Il n’y a qu’une trentaine d’années que ce règlement a été aboli, sauf pour le mariage avec une personne de nationalité étrangère. Je suis moi-même l’arrière petit-fils d’un natif de Burbure, Edouard Lecocq (1860 – 1947) qui, ayant tiré un « mauvais numéro » lors de sa conscription (on tirait alors au sort ceux qui accompliraient ou non leur service militaire), quitta sa ville natale pour sept années dans les bataillons d’Afrique. Le soleil, la mer, les palmiers lui manquaient tellement lors de son retour qu’il ne resta que quelques semaines aux mines d’Auchel avant d’émigrer définitivement ».

A lire également le commentaire laissé sur l’article : A quoi ressemblait le moulin Crépettes ?

Publicités

0 Responses to “Edouard Lecocq, de Burbure au soleil d’Afrique”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives


%d blogueurs aiment cette page :