11
Jan
11

Retraite, assurance maladie : encore de l’actualité brûlante

René Hocq a placé son intervention sur le terrain de la politique sociale (photo PVC).

Succédant à Carole Dubois, la secrétaire de mairie, et aux présidents des associations locales, qui venaient de présenter leurs bons vœux à l’ensemble du conseil municipal, le maire René Hocq a en retour souhaité à tous, en son nom et au nom de l’équipe municipale, une bonne année, une bonne santé… Et aussitôt d’ajouter : « Je formule aussi des vœux de résistance dans cette société où l’écart grandit entre les très riches et les très pauvres, dans cette course au toujours plus, à la compétition, dans cette société qui fait la part belle aux marchés financiers et qui n’hésite pas à brader les acquis que sont notamment les retraites et la Sécurité sociale ». Décor planté… Les propos tenus par le premier magistrat de la commune seraient surtout placés sur le terrain politique et social.

Retraite : réforme injuste
Même votée et promulguée, la réforme des retraites, « injuste, brutale et inefficace », reste pour lui d’une actualité brûlante. « Il n’est pas question d’oublier les cinq mois de mobilisation d’une ampleur exceptionnelle, de faire table rase d’un mouvement soutenu par 70 % des français […] Français qui avaient raison d’exiger une réforme juste, audacieuse, imaginative, se traduisant par un accroissement des droits, un financement pérenne« … Car pour lui « on peut tout à fait garantir un départ à la retraite à 60 ans et à taux plein ainsi que des pensions élevées. Mais pour cela, il ne faut pas soumettre l’avenir de nos retraites aux aléas du marché boursier, que ce soit par capitalisation, ou par mise en œuvre des retraites par points ». Possible donc : « à condition d’avoir le courage de prendre l’argent là où il est ».

Dérive de l’assurance maladie
Et que dire de la nouvelle dérive de l’assurance maladie solidaire vers un système d’assurance individuelle et marchand ? « Cette dérive dégrade encore et encore notre couverture sociale en diminuant la prise en charge des frais de santé remboursés par l’Assurance maladie et en transférant les dépenses résiduelles vers les régimes complémentaires (mutuelles, institutions de prévoyance, compagnies d’assurance). Jusqu’où allons-nous accepter que les valeurs de notre pays soient dégradées, niées ? Jusqu’où allons-nous accepter que notre pays, qui a été longtemps le phare, le modèle, devienne un pays sous-développé ».
Dénonçant, la restriction générale et continue des fonctionnaires, dans l’Education nationale notamment ou en matière de sécurité publique, René Hocq interroge : « le gouvernement connait-il encore l’existence de la notion même de service public ? » Et d’inviter chacun à s’indigner, résister, créer. De citer l’ancien résistant et diplomate, Stéphane Hessel, co-rédacteur de la déclaration universelle des droits de l’homme pour qui « Le socle des conquêtes sociales de la Résistance est ébranlé ». L’intérêt général doit primé sur l’intérêt particulier.
A suivre

Publicité

0 Réponses to “Retraite, assurance maladie : encore de l’actualité brûlante”



  1. Laissez un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives


%d blogueurs aiment cette page :