Archive pour 2 mai 2011

02
Mai
11

Fête du Travail: l’occasion de dénoncer et de revendiquer

René Hocq a prononcé un discours offensif (photo RB)

En ce dimanche salle polyvalente, fête du Travail oblige, René Hocq a reçu les traditionnels cahiers de doléances, remis notamment par les mineurs retraités et la section CGT d’Auchel. Il en a livré quelques extraits à l’assistance, qui portaient sur le maintien du régime de sécurité sociale minière, la justice fiscale, la revalorisation du pouvoir d’achat… Ces revendications soutenues par la municipalité seront déposées en sous-préfecture.
Après le vin d’honneur, muguet à la boutonnière, le cortège emmené par une cinquantaine de musiciens de l’Avenir a défilé jusqu’au monument aux morts, en passant entre les étals des puciers de la place du Rietz. Suivant le dépôt de gerbe, la Sonnerie aux Morts, la minute de silence et La Marseillaise, René Hocq a tenu un discours offensif sur la situation sociale actuelle. Il y était question de défense de l’emploi, de fracture sociale, de pénibilité au travail, de suppression de postes de fonctionnaires, d’une école en guenilles, d’agents hospitaliers surchargés, d’un service postal maltraité, de capitalistes et financiers voraces… Sarkozy fut montré du doigt, pour son projet inique de prime, qui ne profitera presque à personne, quand 15 millions de français sont en difficulté, selon le rapport officiel du médiateur de la République Jean-Paul Delevoye, pourtant ex-ministre de droite.
Une invitation a ensuite été lancée à participer avec les enseignants et les parents d’élèves, au mouvement de protestation qui se met en place dans l’Education nationale dès la semaine prochaine. Des revendications salariales avec l’augmentation du Smic, des pensions et des minimas sociaux ont aussi été mises en avant. Enfin, il a été signalé aux participants, la tenue d’une manifestation festive de la CGT, à 13h, suivie d’un barbecue, devant la mairie de Saint-Venant, fief du député UMP André Flajolet, « qui a voté et approuvé toutes les lois de régression sociale ».
Et c’est au son de l’Internationale que s’est terminée la cérémonie, laissant place libre au premier marché aux puces des chasseurs et au rallye équestre de la Chevauchée des Amis.
Rendez-vous dimanche prochain, pour la célébration du 66eanniversaire de la victoire du 8 mai 1945 (10h30 en mairie).

L'harmonie et la fanfare Avenir étaient une noouvelle fois présentes pour interpréter les sonneries réglementaires (photo RB).

Publicité



Catégories

Archives