21
Nov
15

Augustin Lesage : génie halluciné

IMG_1729

Photo © PVC

Augustin Lesage était un halluciné mais un authentique artiste. C’est sans doute ce qu’il faut retenir de la conférence donnée jeudi soir par le psychopathologue Michel Ternoy. Halluciné parce qu’il a entendu des voix… « Une source dont il a fait une ressource ». Car là où d’autres seraient tombés dans la folie, lui est resté maître de lui-même en s’appuyant sur une notoriété qui est allée crescendo. Le profil psychologique d’Augustin Lesage n’est pas ordinaire… La mort qu’il a côtoyée durant son enfance, à commencer par celle de sa petite sœur de 3 ans, a sans doute beaucoup joué dans sa construction mentale. Manipulé, modelé jusqu’à son expression, il a été utilisé comme preuve de l’existence du spiritisme. Mais, soutenu par un mécène, c’est sorti aussi ce qui l’a sorti de la mine et lui a permis de ne pas sombrer.
Pour Michel Ternoy, l’utilisation de l’image double qui est récurrente dans l’œuvre de Lesage est caractéristique de l’expression des hallucinés comme le fait de travailler par bandes, en symétrie, d’utiliser le pointillisme et de répéter les mêmes motifs. L’absence de projet et de thème préalable, de créer selon l’inspiration de ses guides, lorsqu’il se mettait devant sa toile, est également classique. En revanche, ce qui est troublant, c’est la qualité d’exécution, sa maîtrise de la force de la fragmentation, sa capacité à aller du sensoriel au rationnel, de traiter le haut et le bas de façon différente, tout en laissant apparaître des représentations anthropomorphiques qui n’ont pas été pensées.
Augustin Lesage s’est fait un nom dans le monde de l’art et a sans doute un peu arrangé son histoire. L’anecdote de La Moisson égyptienne représentant l’intérieur d’un tombeau qui aurait été découvert après l’exécution de la toile est une fabulation. Augustin Lesage savait ce qu’il allait visiter en Égypte. Pour autant, jamais il n’a eu de préoccupation mercantile, offrant ses toiles ou se faisant payer au coût horaire d’un mineur. Sa peinture ne l’a donc pas enrichi mais a réussi une chose qui était sans doute essentielle pour lui… Il nous parle encore aujourd’hui.

Advertisements

0 Responses to “Augustin Lesage : génie halluciné”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives

novembre 2015
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

%d blogueurs aiment cette page :