20
Oct
16

Retrouvailles musicales pour Burbure et Allouagne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Samedi soir l’harmonie l’Avenir recevait sa voisine et amie, la Musique municipale d’Allouagne, pour son 5e concert d’automne, dans la salle polyvalente copieusement garnie. La précédente rencontre entre ces deux formations, dans l’église Sainte-Larme d’Allouagne, datait du 16 avril 1989… année de naissance du président Amaury Bart, qui a illustré cet échange musical, par le parcours des deux directeurs, Gilles Foulon et Jacky Roussel.
Ils sont tous deux originaires d’Hurionville, qui plus est, de la même rue, celle des frères Laignel. Ils ont appris la musique dans leur hameau, avec le même professeur, Aimé Lefebvre, mineur de fond, qui a formé de très nombreux musiciens (comme Cathy Fauconnier, saxo à l’harmonie et professeur à l’école de musique), dont plusieurs sont devenus professionnels. Ils ont intégré l’harmonie Fanien et le conservatoire de Lille, dont ils sont sortis diplômés. Ensuite leurs carrières ont divergé, vers la Musique de l’Air pour Gilles et l’Éducation nationale pour Jacky. Mais, ils se sont ensuite retrouvés dans la direction des deux sociétés.
Pour ce concert, huit musiciens faisaient leurs grands débuts : Alice Bourdon et Lise Da Silva à la flûte, Chloé Vasseur à la clarinette, Marie-Andrée Denisselle et Marie-Léa Olbé au saxo alto, Sandra Place à la trompette, Jason Clay au tuba et Martin Boulade aux percussions.
Chaque orchestre a interprété cinq titres, avant de conclure par trois morceaux d’ensemble. La part belle a été donné au compositeur néerlandais Jacob De Haan, dont le public put apprécier cinq œuvres : Virginia et Ammerland joués par Burbure, Concerto d’Amore et Calda Da Rainha par Allouagne, et La storia ensemble. Les 120 musiciens réunis ont terminé avec deux partitions festives, Pops in the spots, pot-pourri d’airs russes et l’hymne de l’Avenir, Vino griego, repris et chanté par un public enthousiaste.
Des présents ont été remis aux deux directeurs et à la présidente poulouche, Cathie Hoogewys, avant que tous ne se retrouvent autour du pot de l’amitié et d’un solide casse-croûte ! Chacun se remémorant des souvenirs en commun et se faisant la promesse de se retrouver en 2018, pour fêter les 50 ans de l’harmonie d’Allouagne et les 120 ans de celle de Burbure.

Prochains rendez-vous pour l’harmonie : le défilé patriotique du 11 novembre et la messe de Sainte-Cécile du 4 décembre.

Plus d’images du concert en cliquant ici


0 Responses to “Retrouvailles musicales pour Burbure et Allouagne”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives

octobre 2016
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

%d blogueurs aiment cette page :