30
Oct
16

Trois Burburains réalisent un film d’animation

La création d'un film d'animation demande beaucoup de patience et de minutie, ce dont ont fait preuves nos trois Burburains.- Photo © PVC / Votre Info

La création d’un film d’animation demande beaucoup de patience et de minutie, ce dont ont fait preuve nos trois Burburains.- Photo © PVC / Votre Info

Il y a quelques semaines, l’association lilloise Cellofan organisait dans la commune une découverte du cinéma d’animation avec la projection de courts-métrages à la salle polyvalente.

Prolongement de cette découverte, la sensibilisation aux contes et légendes d’Artois et la mise en place dans la commune, en même temps qu’à Cauchy, Marles et Lillers, d’un atelier de création. Étaient invités à participer à cet atelier qui s’est tenu durant toute la semaine écoulée à l’espace Mathilde et Gilles Roussel, les lycéens et les collégiens de 4e/3e, domiciliés dans la commune. Cinq ont donné suite au courrier que leur avait été envoyé par la mairie et trois sont allés au bout de la démarche.
Leur première mission a d’abord été de balayer les légendes du secteur, bien ancrées dans la mémoire collective des habitants. Il a été question de Lugle et Luglien de saint Venant et sainte Isbergue, d’Augustin Lesage, de Marie Groëtte, de la chapelle Marie-Auxiliatrice et de Brunehaut… mais au bout du compte, c’est l’histoire du gal de Gauchin qui allait frapper la nuit à la porte des maris trompés… avant d’être enchaîné sur la place du village, qui a retenu l’attention.
Suzie Vanheule, Claire Gluzak et Yoann Studnicki, élèves des collège Cassin à Lillers et lycée Vauban à Aire-sur-la-Lys, ont ensuite travaillé sous la conduite d’un intervenant de Cellofan, Marc-Henri Boulier, pour s’initier aux techniques du film d’animation avant de mettre en scène et de réaliser des images qui permettront de construire un film de 2 minutes à 2 minutes 30. Celui-ci s’ajoutera aux autres films réalisés en différentes techniques, dans les autres ateliers, pour réaliser un DVD qui sera présenté au public, le 28 janvier prochain au Palace à Lillers.
Du 1er au 15 décembre, toujours dans le cadre de cette opération, une exposition réalisée autour de Manolo, une marionnette en papier, vedette d’un court métrage d’animation d’Alice Ringot, sera présentée salle Marcel-Chevalier (au presbytère).


0 Responses to “Trois Burburains réalisent un film d’animation”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives

octobre 2016
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

%d blogueurs aiment cette page :