Archive pour 22 juin 2017

22
Juin
17

Gilles Foulon veut terminer sur une bonne note

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce vendredi soir 20h, c’est la générale, la dernière répétition de l’harmonie avant le concours de classement qui aura lieu dimanche matin à Calais… La dernière répétition aussi dirigée par Gilles Foulon qui a décidé de laisser sa baguette à un plus jeune, Anicet Bart dont la nomination devrait être officialisée d’ici peu.

À la tête de l’harmonie Avenir depuis 2003, Gilles Foulon espère bien terminer sur une belle note… Entre 16 et 17,5, ce qui confirmerait l’harmonie en division Excellence (soit la 2e sur les 6 existantes), niveau le plus haut auquel elle peut prétendre compte tenu de ses moyens.
La question de savoir s’il fallait ou non participer à ce concours a été posée aux musiciens eux-mêmes. « Ils nous ont répondu qu’il fallait y aller à plus de 80 % », explique Denis Bart, secrétaire de l’harmonie. « Le concours, c’est une façon de se bousculer » poursuit Gilles Foulon qui, depuis trois mois, dirige inlassablement les répétitions, avec notamment un gros travail par pupitre. Un investissement personnel mais qui va bien à un chef qui a toujours voulu « chercher la difficulté pour tirer vers le haut ».
Pour atteindre son objectif, l’harmonie comptera sur ses forces vives… Tous les musiciens (ou presque) qui font partie de l’harmonie, de 14 à 87 ans, seront du déplacement. Pas question d’aller chercher des renforts à l’extérieur pour élever artificiellement le niveau. « Seuls quelques copains qui ont l’habitude de se rendre service, viendront remplacer les absents retenus pour des raisons professionnelles et familiales », dit Amaury Bart, le président, qui tient à ce que la démarche reste entièrement bénévole. Un cor anglais viendra également de l’extérieur… « Tout simplement parce que nous n’avons pas l’instrument ».
Dimanche, deux morceaux seront interprétés: l’un est libre, l’autre est imposé. Le premier, sans doute le plus difficile techniquement, est déjà joué depuis trois ans : El Camini Real d’Alfred Reed que l’on a déjà entendu en concert à Burbure. Le second, Grand Fanfare de Giancarlo Castro D’Addona, celui qui est imposé, est peut-être plus facile, mais il y a plus de « percus » et ça va vite.
Avant de se lancer dans l’arène, l’harmonie effectuera donc sa dernière répétition en public. L’occasion de voir une dernière fois Gilles Foulon à la baguette (officiellement du moins) à Burbure. « 62 ans, c’est l’âge légal de la retraite » dit-il en riant. L’homme a fait évoluer l’harmonie dans le bon sens, tout le monde le sait… « Mais il faut changer » affirme-t-il, considérant qu’il est déjà resté trop longtemps parce que normalement, selon lui, « au bout de dix ans ça suffit ! ». L’on peut comprendre car préparer deux concerts annuels, la messe de Sainte-Cécile, les concerts extérieurs, etc. demande une grande disponibilité. L’on n’oubliera pas non plus que sous sa baguette l’harmonie aura participé à quatre concours de classement et enregistré deux CD.- Philippe VINCENT-CHAISSAC / Votre Info

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le Grand Fanfare de Giancarlo Castro D’Addona, en voici une version jouée par le Brass Band d’Amsterdam. Cliquez ici.




Catégories

Archives

juin 2017
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930