Archive pour 22 février 2018

22
Fév
18

Maternelle, nouvelle mairie… suite

Ce diaporama nécessite JavaScript.

FERMETURE À LA MATERNELLE.- Début décembre était inaugurée l’extension de l’école maternelle qui faisait l’unanimité. Coup dur pour la commune quelques semaines plus tard puisque la fermeture d’une classe à la rentrée prochaine vient d’être annoncée. René Hocq, maire, réagit dans l’Avenir de l’Artois de ce matin : « ça fait mal d’apprendre ça, mais on on doit se rendre à l’évidence ».

DÉMOLITION.- Mercredi matin, les pelles mécaniques sont à nouveau entrées en action (nos photos) près de la mairie pour effectuer la destruction d’un corps de bâtiment préalable au démarrage des travaux… de la nouvelle mairie.

FAIT DIVERS.- Un Divionnais vient d’être condamné à deux mois de prison avec sursis et deux mois d’annulation du permis de conduire lors de l’audience du tribunal correctionnelle de Béthune. Selon nos confrères de L’Avenir de l’Artois, il avait été contrôlé positif par les services de police lors d’un contrôle effectué à Burbure. Le taux d’alcoolémie était de 2,24 g.

22
Fév
18

Bon bol d’air pour l’harmonie qui a 120 ans

Ce diaporama nécessite JavaScript.


L’harmonie Avenir a 120 ans cette année et pour fêter cet anniversaire, elle s’est offert un beau cadeau avec un concert du brass band de la musique de l’Air coorganisé avec la municipalité et qui a eu lieu vendredi dernier, salle polyvalente.

Devant un auditoire bien fourni, la formation qui excelle dans son domaine, a effectué une très belle prestation permettant de mesurer toute l’étendue des sonorités qu’offrent les cuivres, des plus souples aux plus dures, grâce notamment à un programme très éclectique qui laissait une bonne place à la commémoration de la Grande Guerre.
Entre les valses, la musique de kiosque, les marches, les compositions classiques ou plus contemporaines avec des pièces parfois écrites spécifiquement pour les brass bands, les exécutants qui sont autant militaires que musiciens, se sont aussi évertués à mettre en valeur les différents instruments (trompettes, cornets, trombones, tubas, etc.) pour autant d’ingrédients relevés par des percussions de haute précision.
La présence de cet orchestre de cuivres à Burbure ne devait évidemment rien au hasard. L’ancien chef et directeur de l’harmonie, Gilles Foulon, est un ancien de l’Armée de l’air. Mais il n’est pas le seul Burburain à s’être assis aux pupitres de cette prestigieuse formation musicale dirigée depuis 2005 par le colonel Claude Kesmaecker, qui compte aussi un orchestre d’harmonie et un orchestre de jazz. Les concernés, Joël Dubois et Michel Varetz étaient d’ailleurs là, ce dernier ayant en plus le plaisir de pouvoir écouter deux de ses compositions dont (Doux Vertige), jouée par ses anciens collègues. Bel hommage rendu au musicien dont l’implication au sein de l’harmonie Avenir présidée par Amaury Bart, est constante. Ce qui contribue au rayonnement de la société que soulignait le maire René Hocq.- Texte et photos : Philippe Vincent-Chaissac




Catégories

Archives

février 2018
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728