27
Juin
18

Balisages sauvages : c’en est trop

L’un des balisages incriminés ce matin. Photo © VRN.

Alerté par un randonneur de la chute d’un poteau indicateur de randonnée, le président de l’association Ortie était dans la Scyrendale ce matin pour effectuer la vérification d’usage afin de transmettre à la communauté de communes des données précises pour effectuer les travaux de remise en place. Ô surprise en arrivant près de la stèle Lugle et Luglien : il y a de la peinture orange partout… au sol, sur les arbres, les piquets, les bancs. À l’endroit même où une structure lilléroise organisatrice d’un trail a été « invitée » par la Commune à nettoyer les traces de son passage. Travail effectué la semaine dernière. Cette fois, c’en est trop. « Ce n’est plus un chemin de randonnée, c’est une guirlande de Noël ». Coïncidence, un autre randonneur était passé avant lui ce matin et avait constaté, ce qu’il faut bien appeler une dégradation. Coup de colère pour lui aussi qui n’a pas manqué de réagir immédiatement sur le site internet Vélo Racing News qui tire la sonnette d’alarme : si l’on continue ainsi, la pratique du VTT, comme celle des quads et des motos, sera interdite sur nos chemins. Sans aller jusque là, l’on peut quand même rappeler que pour organiser une manifestation qui relève du sport nature, compétitive ou pas, il y a une règlementation à respecter. Et cela commence par les demandes d’autorisations de passages dès que l’on sort de son territoire communal et/ou que l’on entre dans un espace de nature. Pour celles et ceux qui ne savent pas, l’on pourra toujours les inviter à se rapprocher du comité départemental olympique et sportif du Pas-de-Calais ou du conseil départemental qui sont associés dans un programme de formation destiné aux organisateurs des sports de pleine nature.
Pour l’heure, la commune de Burbure recherche les baliseurs mis en cause… Pour information, l’on se souviendra que dans la commune voisine de Ferfay, la maire, Line Garot, qui avait été confrontée au même problème, avait purement et simplement interdit le passage sur sa commune.


0 Responses to “Balisages sauvages : c’en est trop”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives

juin 2018
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

%d blogueurs aiment cette page :