17
Sep
18

Coupe de France de football : cela restera un bon souvenir

Chatelain égalise. Scène de joie côté burburain, sous l’œil amusé du banc lensois.- Photo © Votre Info

S’il y avait des matchs comme celui là, tous les dimanches, sur tous les terrains du district, il y aurait peut-être un peu plus de monde derrière les lices des terrains de football.

Le match de coupe de France qui a eu lieu à Burbure contre l’USO Lens a été d’une excellente tenue. L’Olympique a certes perdu, logiquement, face un adversaire hiérarchiquement supérieur mais ce qu’il faut retenir c’est l’état d’esprit dans lequel s’est déroulé ce match du 3e tour. Deux équipes qui fournissent un bon football, techniquement et tactiquement, qui s’engagent sans brutalité ; un public un tantinet chauvin mais toujours correct ; un arbitre à la hauteur qui laisse peu de place à la contestation… et du suspens. Quoi de mieux ?
Après trois succès d’affilée (coupe et championnat confondus), les hommes de Valentin Flament savaient que cette fois, la marche était haute. Mais ils ont joué sans complexe face à une équipe qui n’en finit plus de monter dans la hiérarchie, avec quatre ou cinq accessions successives. La première période a, dans l’ensemble, été assez équilibrée, ni l’une, ni l’autre des deux équipes n’arrivant à ouvrir le score. À l’entame de la seconde période, la pression lensoise se faisait plus intense sans qu’elle soit outrancière. Les Olympiens finissaient par se faire piéger mais n’étaient certainement pas résignés. Ils repartaient à l’attaque, portant le danger dans le camp adversaire jusqu’à ce que, à l’heure de jeu, Benjamin Chatelain, sur le flanc droit, aille trouver l’égalisation sur une frappe lointaine qui surprenait tout le monde.
Malheureusement, l’euphorie passée, ce sont bien les Lensois qui mettaient le pied sur le ballon, jouant dans la profondeur pour permettre à leurs attaquants de prendre de vitesse, une défense qui faisait front mais commençait à montrer quelques signes de fatigue. Et elle finit par craquer, somme toute assez logiquement. À 2-1 puis 3-1, il n’y avait plus grand-chose à espérer sauf qu’il fallait continuer à faire bonne figure. Ce que Burbure a fait, toute l’équipe restant solidaire jusqu’au bout, pour éviter une défaite plus large.
Au coup de sifflet final, tout le monde était satisfait : les Lensois qui avaient obtenu la qualification, les Burburains qui avaient le sentiment d’avoir fait honneur à leur maillot. Tout le monde s’est quitté dans la bonne humeur, après quelques sincères échanges de poignées de mains. Rafraichissant !- Philippe VINCENT-CHAISSAC / Votre Info

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


1 Response to “Coupe de France de football : cela restera un bon souvenir”


  1. 1 Jean-Paul Schommer
    septembre 17, 2018 à 3:44

    Bravo à l’équipe de Burbure qui n’a jamais démérité . Quel parcours . Fier !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :