05
Nov
18

De la Burburaine… à la Durduraine

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Eugène Berrier et Gérard Miennée peuvent être satisfaits… La 2e édition de La Burburaine qui a eu lieu samedi après-midi s’est déroulée dans de bonnes conditions avec une participation sensiblement équivalente à celle de l’an dernier. Pour eux, cela n’était pas si évident, car avec le décès d’Alain Lemâtre qui avait organisé la première édition, ils ont été obligés de prendre le train en marche… Fort heureusement, comme en 2017, le Saint-Venant athlétisme et l’association de randonnée Ortie, ont apporté concours technique et renfort de bénévoles pour que tout puisse se dérouler normalement.

La course qui est donc organisée par la commune avec le comité d’animation, a bénéficié de magnifiques conditions météo, au contraire de l’an dernier, où il avait énormément plu. Cela glissait donc beaucoup moins, mais le parcours qui n’a quasiment pas changé, est resté très sélectif… « Ça monte et ça descend tout le temps » commentaient les concurrents qui avaient une ou deux boucles à faire selon qu’ils s’étaient engagés sur le 8 km… ou le 15 qui valait bien un semi-marathon si l’on en croit d’autres propos… Dur, dur donc pour beaucoup. Mais c’est très varié et tellement agréable !
D’un point de vue purement sportif, l’on remarquera qu’il y a avait beaucoup de masters (40 ans et plus)qui, malgré le poids des ans, ont parfois poussé leurs cadets dans leurs retranchements. Encore plus vrai sur le 15 km dames où les masters prennent les trois premières places.
Le premier à avoir coupé la ligne d’arrivée est Joffrey Pojda, d’Artois athlétisme, vainqueur du 8 km devant Emmanuel Broge (non licencié) et Thomas Delestrez (Artois athlétisme). Chez les dames, sur cette même distance, c’est Elsa Notebaert (TC Liévin), encore junior, qui l’a emporté devant Laurence Notebaert (M1, TC Liévin) qui n’est autre que sa mère, la 3e place revenant à Cécile Nowak (non licenciée).
Sur le 15 km, chez les hommes, Thierry Mathissart (USA Liévin) est arrivé largement en tête. À mi-course, il avait déjà fait le trou sur son dauphin, un autre Liévinois, Karl Psica, le Punéen Nicolas Vincent s’octroyant, la 3e place.  Chez les dames, c’est une master 2, Sandrine Martel (Joggazelec) qui s’est imposée devant deux masters 1 Emmanuelle Jourdain (non licenciée) et Isabelle Dhalluin (Courir au mont des Cats).
Le temps que tous les concurrents arrivent, le dernier du 15 km ayant mis 2h08 pour aller au bout de son effort, la remise des prix pouvait avoir lieu au plateau multisport, en présence de René Hocq, maire, qui remettait les coupes aux lauréats.

Retrouvez les photos de la course en cliquant ici (le diaporama peut mettre un peu de temps à télécharger).
Le classement du 8 km
Le classement du 15 km


0 Responses to “De la Burburaine… à la Durduraine”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives

novembre 2018
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

%d blogueurs aiment cette page :