08
Nov
18

Quel visage pour Burbure ? demain

Sur cette photo qui remonte à quelques années, l’on voit très la zone délimitée par les rues de Lillers, du Cavin et des Poulains qui pourrait être urbanisée.- © Phot’R / Mairie Burbure

René Hocq en avait déjà parlé à l’occasion de la réunion du calendrier des fêtes… Il y a un projet de salle de sport. Il l’a redit le 25 octobre dernier à l’occasion de la présentation à la population du Projet d’aménagement et de développement durables (PADD) de la commune, préalable au Plan local d’urbanisme, le Plu. Cela a évidemment retenu l’attention de nombre de personnes, notamment les membres du club de tennis de table qui espèrent pouvoir un jour bénéficier d’un tel équipement. Mais aussi intéressante et importante qu’elle soit cette information ne constituait pas véritablement l’ordre du jour.

L’objet de la réunion était donc le Projet d’aménagement et de développement durables (PADD) de la commune. Annoncée comme étant une concertation, il faut reconnaître qu’elle n’a pas suscité un élan de participation massive. Sans doute parce que de prime abord, c’est un peu trop technique. Pourtant, s’agissant de définir le projet urbain de la commune et de réglementer l’usage des sols sur l’ensemble de son territoire, tout le monde est bel et bien concerné.

Photo © Votre Info

Environ 90 logements à construire
On n’en est pas encore, loin de là, à déterminer précisément les parcelles de terrain, publiques ou privées, qui seront à construire mais les grandes orientations sont clairement définies. C’est ce qu’on appelle le plan de zonage qui détermine ce que sera le cadre de vie de la population.
Fanny Konieczny, représentant la communauté d’agglomération qui a financé l’étude et plus encore Émilie Sarapata, chargée d’étude auprès du cabinet Urycom qui l’a réalisée (photo ci-contre), ont dans un premier temps apporté un éclairage particulier sur la sociologie de la commune : une population qui reste stable en nombre d’habitants avec un solde migratoire positif mais qui vieillit avec plus de décès que de naissances; avec de plus en plus de personnes seules dans leur maison. « Et ça va s’amplifier, sauf à permettre l’arrivée de jeunes couples sur le territoire ». Ce qui revient à dire, qu’il va falloir construire des logements pour simplement maintenir la population. Et pour le bien, de petits logements. Environ 90 d’ici 2030.
Pour la municipalité, l’enjeu est donc d’anticiper, de regarder là où sont situés les terrains et de les rendre constructibles en sachant qu’il faut tenir compte des règles d’urbanisme qui, le plus souvent, vont de pair avec le bon sens. Exemple le plus évident : ne pas construire dans une zone inondable.

Densification du centre-bourg
Dans le document qui a été présenté ce jeudi 25 octobre, c’est la densification du centre-bourg qui est mise en avant. Cela permet de préserver les terres agricoles, le bocage encore présent dans la commune, les zones naturelles comme le terril… De valoriser la trame verte et bleue, les prairies, les haies…
En favorisant le développement urbain, près des voies de communication, cela maintiendra et mettra un maximum d’habitants à proximité immédiate des services de la commune : les écoles, la mairie en construction, la Poste, le futur arrêt du bus à haut niveau de service, les commerces de proximité, la fameuse salle de sport, etc. Et tout cela en préservant l’âme de Burbure; en protégeant son petit patrimoine.
Les personnes qui étaient présentes ont évidemment posé quelques questions… encore une fois sur la salle de sport et plus largement sur les endroits qui pourraient être urbanisés. Deux secteurs semblent a priori concernés : en premier lieu celui délimité par les rues Delobelle, du Vaudieu, des Écoles et de la Résistance ; en second lieu, celui  borduré par les rues des Poulains, du Cavin et de Lillers. C’est là qu’il devrait y avoir de nouvelles maisons, de nouveaux équipements avec tout ce que cela sous-entend de rues et de cheminements piétonniers à ouvrir, de parkings à créer, etc. Le temps d’acheter les terrains, d’exproprier les propriétaires de maisons en ruine… et de se donner le temps de la réflexion, il faudra sans doute plusieurs années pour tout concrétiser. Mais l’intention est bien là.- Philippe VINCENT-CHAISSAC / Votre Info

Un registre de concertation est disponible en mairie.
Tous les documents en cours sont disponibles en cliquant ici.


0 Responses to “Quel visage pour Burbure ? demain”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives

novembre 2018
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

%d blogueurs aiment cette page :