Archive pour 25 mars 2019

25
Mar
19

Les retraités invités à manifester le 11 avril

Photo © PVC / Votre Info

« Burbure et idéalement situé, au centre du département, et en plus on est bien accueilli ». Henri Tobo, du syndicat CGT, explique ainsi pourquoi, pour la deuxième année consécutive, une journée de réflexion syndicale, était organisée dans la commune, jeudi 21 mars.

Outre la CGT, des délégations départementales de FSU, Solidaires, FGR et LSR étaient présentes. En la circonstance, il s’agissait plus précisément de retraités soucieux de préparer une journée d’action fixée au 11 avril, avec entre autres un rassemblement sur la place Clemenceau à Béthune, à 10h.
Membres du Conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie (CDCA), qui travaille sous l’égide du Conseil départemental du Pas-de-Calais, Gérard Wacquet (CGT) et Georges Bouchart (FSU) ont expliqué leur rôle dans cette instance de concertation qui émet des avis, sur le plan de la santé, de l’autonomie, de la mobilité et de l’accessibilité des personnes handicapées… Mais pas seulement puisqu’il y est aussi question d’accès à la culture, entre autres. Au centre de leurs préoccupations : la politique d’autonomie, le maintien à domicile et l’accueil dans les Ehpad (établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes). Cela concerne évidemment les personnes âgées par elles-mêmes mais aussi les personnes qui travaillent à leurs côtés : aides soignantes, auxiliaires de vie, etc. Généralement des femmes qui sont, malgré leur travail, en situation de précarité. Sans oublier les aidants qui ont eux-mêmes besoin d’aide. Tout cela relève du conseil départemental qui « doit faire face avec peu de moyens ». Et les deux intervenants de regretter qu’ils n’aient pas accès à la conférence des financeurs qui regroupe des organismes comme la Carsat (caisse d’assurance retraite), l’ARS (agence régionale de santé) ou la MAS (Mutualité sociale agricole, etc.).
Durant la matinée d’autres points qui concernent directement les retraités ont été abordés, notamment la fiscalité. Henri Tobo souhaite par exemple le retour de la demi- part supplémentaire pour les veuves, et la non fiscalisation de la prime pour le 3e enfant. Avec le financement à 100% de la perte d’autonomie par la Sécurité sociale, cela fera partie des revendications exprimées le 11 avril prochain par des retraités qui ont vu leur pouvoir d’achat impacté par la non revalorisation des retraites et l’augmentation de la CSG. Et nul doute, qu’il y sera aussi question de la situation de la Carmi (survivance du régime minier) et du devenir de l’hôpital de Béthune.




Catégories

Archives