Archive pour avril 2019

30
Avr
19

Nicolas Baroux remporte le prix du Faubourg de Burbure

Photo © PVC / Votre Info

Samedi, vent violent et pluie battante. Eugène Berrier, maire-adjoint chargé de l’organisation, reconnait s’être posé la question de savoir s’il ne fallait pas annuler le Grand prix du faubourg… par mesure de sécurité. Mais la météo du matin s’est calmée et finalement 66 coureurs ont pris le départ de cette épreuve ouverte aux coureurs de 3e catégorie, pass cyclisme et juniors.
A mi-course, huit hommes étaient en tête avec une cinquantaine de secondes d’avance sur un peloton qui commençait sérieusement à s’effilocher sous l’effet du vent, de l’ascension de la côte de Rimbert et du long faux plat de la rue Nationale qui, mine de rien, fait sacrément mal aux jambes. Quentin Devienne (Flandre-Lys) et Romain Devos (Annequin) étaient parmi les plus actifs avec Louis Thomas (Flandre-Lys) et Vincent Fourier (Barlin). Jusqu’à ce qu’une cassure inéluctable ne s’opère dans ce groupe, laissant quatre coureurs aux commandes : Louis Thomas, Nicolas Baroux (Gravelines), Jordan Decroix (Douai) et Vincent Fourier. Et puis à quatre tours de l’arrivée, dans le faux plat, Nicolas Baroux s’en est allé, seul contre les éléments, ses compagnons d’échappée étant alors incapables de le suivre. Il s’est donc imposé aisément mais pas facilement, alors que dans le peloton certains qui ne voulaient pas renoncer avaient toutes les peines du monde à rallier l’arrivée.

29
Avr
19

1er mai : jour du travail et des puces

Le défilé du 1er est l’une des sorties traditionnelle de l’harmonie Avenir.- Photo © PVC / Votre Info

Les cérémonies du 1er mai débuteront à 10h45. Rendez-vous à la salle polyvalente pour le dépôt des cahiers de revendications et le vin d’honneur. Harmonie et personnalités iront ensuite en défilé jusqu’au monument aux morts, par la rue du Cavin, pour un dépôt de gerbe.
A noter que ce 1er mai est aussi le jour du marché aux puces de la société de chasse qui se tient sur la place du Rietz.

29
Avr
19

Musique de Oaxaca : énergie et chaleur venues du sud

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La commune a vécu un moment exceptionnel ce vendredi soir à l’occasion du concert donné par la Banda de Oaxaca (prononcer Ouarraca), groupe venu tout droit du sud du Mexique à l’occasion de l’opération Lille 3000.

Lorsque l’appel a été lancé aux harmonies régionales pour participer à cette grande manifestation culturelle qui va se poursuivre jusqu’en décembre, celle de Burbure a été la première à réagir. C’était donc assez naturel que la commune accueille l’une des toutes premières manifestations décentralisées dans la région. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la soirée restera dans les mémoires. La qualité du concert proposé y était pour beaucoup. Des musiciens  de talent, des solistes exceptionnels (trompette, saxo), un répertoire pour le moins joyeux et une jeune chanteuse, Paula Hersen, allant à la rencontre d’un public auquel elle a donné autant d’enthousiasme que d’énergie. Il n’aura d’ailleurs pas fallu très longtemps pour que les spectateurs se mettent debout pour accompagner les musiciens placés sous la direction de César Delgado. Le premier rang, celui des personnalités avec René Hocq, le maire, Adriana, la ministre de la culture, etc. se laissait gagner par l’ambiance, empreinte d’une sympathie et d’une bonne humeur communicatives. Sur scène, les cuivres (trompettes, trombones, cors, soubassophones) et les percussions dominaient, soutenues par les saxophones, clarinettes et quelques flûtes. Moment étonnant du concert : lorsque les trompettistes descendent en différents endroits de la salle pour jouer tour à tour, pour faire passer le son d’une oreille à l’autre et donner le tournis aux spectateurs.
Ce concert était en fait un véritable cadeau venu d’un des huit états (celui de Oaxaca) qui composent le Mexique. Il s’est matérialisé par un vent du sud qui a réchauffé les cœurs de ceux pour qui la musique est un langage universel ; qui pensent qu’à travers le monde, nous sommes tous frères ;  et qui voient en l’Eldorado, un nouveau monde où chacun pourrait offrir ce qu’il a de meilleur en lui.- Philippe VINCENT-CHAISSAC / Votre Info

28
Avr
19

Aujourd’hui, journée nationale du souvenir de la Déportation

Photo © PVC / Votre Info

Le dernier dimanche d’avril est chaque année celui de la célébration de la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d’extermination nazis lors la Seconde guerre mondiale. Fixée à cette période en raison de la proximité de la date anniversaire de la libération de la plupart des camps, cette journée a pour objectif de rappeler à tous ce drame historique majeur, et d’en tirer les leçons pour que de tels faits ne reproduisent plus. C’est dans ce cadre qu’un dépôt de gerbes aura lieu ce dimanche 28 avril, à la stèle de la Résistance où le rendez-vous est fixé à 10h30, puis au monument aux morts.

27
Avr
19

Les rendez-vous sportifs du week-end

Outre le football (lire ci-dessous), voici les quelques rendez-vous sportifs du week-end, dans la commune.

MARCHE NORDIQUE.- Séance ordinaire ce samedi 27. RDV 8h45 sur le parking du stade du Champ-Guillaume.

TENNIS DE TABLE.- Ce dimanche, 6e journée de la 2e phase des championnats. TTB1 reçoit Sailly-sur-la-Lys 1 et TTB4 accueille Wittes 5. TTB2 se déplace à Sailly-Labourse pour rencontrer l’équipe 2 et TTB3 va à Béthune pour rencontrer l’équipe 11.

CYCLISME.- Grand prix du faubourg ce samedi 27, à l’occasion de la ducasse (lire ci-dessous). Départ : 15h00.

CYCLOTOURISME. Les participants au brevet de Hinges seront de passage dans la commune ce dimanche 28 avril. Il y aura également des vététistes sur les chemins, avec la Maison pour tous de Lillers.

26
Avr
19

Pour ce week-end, anticipez vos achats à la boucherie Pierre Monvoisin

[Publicité] La boucherie Pierre Monvoisin invite sa clientèle à privilégier autant que possible ses prochains achats aujourd’hui vendredi, ou demain samedi matin. En effet, ce samedi après-midi, en raison du Grand prix cycliste du faubourg, la circulation automobile ne se fera que dans un sens et le stationnement sera interdit de 14h à 18h.
Boucherie Pierre Monvoisin, 206 rue Nationale, 62151 Burbure. Tél. 03 21 27 05 63.
(Annonce 2019 04 25)

26
Avr
19

Ducasse du faubourg et grand prix cycliste

Photo © Archive PVC / Votre Info

Ce week-end est celui de la ducasse du Faubourg avec en point d’orgue le 28e Grand prix cycliste organisé par la municipalité et les commerçants avec le concours du CC Manqueville-Lillers. Les dossards seront remis salle René-Déjardin (14h), le départ étant donné dans la cour Dufour (15h) où sera également jugée l’arrivée.
Dimanche auront lieu un concours de quille (11h) et une prestation des Majos Dance (16h). Durant tout le week-end, il y aura des manèges (demi-tarif lundi après-midi).

25
Avr
19

L’Olympique d’un week-end à l’autre

Photo © Votre Info

Ce samedi 27 avril, les U13 jouent à Divion (13h45). Les U11 reçoivent Hinges (équipe 1) et vont à Lacouture (équipe 2) avec des matchs à 14h. Les vétérans qui se sont imposés à Ham-en-Artois (3-0) le week-end dernier, joueront également samedi, avec un déplacement à Labourse (17h).
Dimanche 28, les U15 jouent à Guarbecque (10h). Les seniors 3 reçoivent Bourecq (15h). Les seniors 1, défaits à Auchel samedi dernier (2-1), se déplacent à nouveau avec un match à Courrières (15h). Et les seniors 2 qui ont fait match nul à Calonne 6 (0-0) reçoivent Busnes (15h).

24
Avr
19

Rendez-nous nos coquelicots !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une douzaine de marcheurs répondant à l’invitation de l’association Aives étaient à Burbure ce lundi pour une marche militante dans le cadre de la semaine de la Randonnée des coquelicots.

Venus de l’Arrageois, de l’Audomarois, des Flandres, du Ternois… ils réclament tous l’interdiction de tous les pesticides de synthèse, « poisons qui détruisent tout ce qui est vivant »… Véritable tragédie pour la santé et l’environnement. Leur slogan : « Rendez-nous nos coquelicots! »… Tout un symbole puisque ces fleurs des champs autrefois très présentes dans nos paysages, ont aujourd’hui quasiment disparu.
Depuis dimanche, jusqu’à samedi, les randonnées vont se succéder le long de la via Francigena, itinéraire autant cultuel que culturel, d’où la randonnée de lundi à Burbure. Les marcheurs qui, durant leur périple d’une douzaine de kilomètres, ont apposé quelques messages sur les panneaux de randonnée et sur les édifices religieux ont pris soin de bien choisir les contenus, tantôt laïcs, tantôt plus religieux en reprenant les propos du pape, histoire de bien montrer que tout le monde est concerné.
Au fil des kilomètres, ils ont aussi distribué quelques flyers, cherchant à sensibiliser les populations aux risques qu’elles encourent si rien n’est fait rapidement. Au passage, ils ont aussi souligné que les lisiers et tas de fumiers destinés à être épandus dans les champs sont également porteurs de risques pour la santé puisqu’ils sont le résultat de pratiques agricoles utilisant largement les pesticides. Rien de bien rassurant en vérité mais pour eux il faut continuer à faire passer le message, inlassablement, pour faire changer les mentalités… Jusqu’à la décroissance s’il le faut. Au risque de transmettre à nos petits-enfants, une planète très malade. À noter que la Fédération française de randonnée soutient l’initiative. Le président du comité départemental du Nord faisait partie des marcheurs qui étaient accompagnés du président de l’Ortie, association fédérée. Enfin soulignons qu’existe une pétition que tout un chacun peut signer.

23
Avr
19

C’est quoi ce ballet incessant de camions ?

IMG_6573

Photo © Votre Info

La traversée de Burbure par les poids-lourds est théoriquement interdite. Pourtant depuis ce matin, c’est un ballet incessant de semi-remorques qui descendent à vide rue Nationale, rue Noémie-Delobelle et se dirigent vers la rue de Lillers. Cela nous a interpellés et nous avons cherché à savoir ce qu’il en est réellement. En fait, c’est lié au chantier qui se déroule actuellement sur l’autoroute A26 à hauteur de Lillers. Les poids lourds entrent sur l’A26 par la barrière située au Mensecq, dans le prolongement de la rue de Lillers (territoire de Lillers). Ils y font là le plein de déchets ; le revêtement de la chaussée qui fait l’objet d’une rénovation. Moins nombreux, mais il y en a aussi qui remontent rue Noémie-Delobelle et rue Nationale, pour décharger leur cargaison chez Dufour à Rimbert.




Catégories

Archives