Archive pour 2 avril 2019

02
Avr
19

Pétanque : large victoire pour les aînés

Joan Demandrille.- Photo © Archive Votre Info

Jeudi, l’Entente burburaine était sur le boulodrome du Rietz à l’occasion du 1re journée de la phase de poules de la Coupe des aînés.
Gérard Crouset, Joan Demandrille, Philippe Waekens, Alain Majewski et Yves Carlier étaient confrontés aux membres de l’équipe de Beaumont 1 Après avoir remporté les 4 tête à tête, puis les doublettes, la victoire était assurée. La triplette parachevait le succès. Score final : 40 à 0. La prochaine rencontre aura lieu le 11 avril à Hénin-Beaumont, pour affronter l’équipe 3.

02
Avr
19

repas de famille pour les gilets jaunes du Plantin

Repas… et photo de famille pour les Gilets jaunes.- Photo © Votre INfo

Que l’on soit pour ou contre les Gilets jaunes, il est une évidence que personne ne pourra contester : des liens de solidarité et d’amitié se sont noués sur les ronds-points… Il y a maintenant là de grandes familles au sein desquelles tout le monde n’a pas les mêmes opinions politiques ce qui n’empêche pas de s’apprécier et de se respecter. Tel est en tout cas le sentiment que l’on pouvait avoir samedi, sur le Rietz à Burbure, où les Gilets jaunes du Plantin (à Lillers) se retrouvaient pour un moment de convivialité, un repas partagé tous ensemble grâce à la générosité de quelques commerçants de Burbure et d’Aire-sur-la-Lys qui ont permis de remplir deux frigos.
Les propos tenus sont sans équivoque : « nous, on n’a jamais rien cassé, ce qu’on veut c’est parler, être écouté. Pour cela, durant toutes ces semaines passées, ils espéraient accueillir les élus de tout bord pour leur montrer leurs fiches de paie et de retraite. On ne veut pas parler politique, on veut parler de nos problèmes… Mais ils n’en ont rien à foutre des Gilets jaunes ».
Ce samedi, les maires et députés du secteur étaient conviés à aller à leur rencontre… « Une trentaine étaient invités mais seuls deux sont venus : le maire de Burbure et le maire de Rombly. On dirait qu’ils ont peur de venir nous voir. Ce qu’ils oublient c’est que nous sommes aussi des électeurs ».
Présents sur le rond-point du Plantin depuis le 17 novembre et même s’ils sont moins nombreux aujourd’hui, ces gilets jaunes là ne sont pas décidés à lâcher l’affaire et entendent bien faire valoir leur droit à manifester.
Constat : au fil des semaines les revendications ont évolué, se sont élargies. Et d’affirmer que « Nos libertés se réduisent tous les jours… Nous ne voulons pas laisser une dictature à nos petits-enfants ». Certains trouveront sûrement le propos exagéré, mais il faut l’entendre et démontrer le contraire en apportant des réponses concrètes. Et vite. Philippe Vincent-Chaissac / Votre Info




Catégories

Archives