04
Avr
19

Pour bien soigner, il faut aimer les gens

Photo © PVC / Votre Info

Issu d’une famille modeste, né dans les Flandres maritimes, le professeur Pruvo dirige à partir des années 90, le service de neuroradiologie du CHU de Lille et intègre le pôle des neurosciences au sein d’une équipe pluridisciplinaire où se côtoient, au fil des années quelque 200 chefs de cliniques assistants et 600 internes de France et de l’étranger.

Lui qui est devenu médecin, par choix, parce qu’il comprend dès son plus jeune âge le rôle que peut avoir le médecin généraliste, est une sommité du monde médical, qui était là, samedi, à Burbure, à l’invitation de l’harmonie, pour parler de musique et de cerveau, en compagnie de Simon Barnard, interne qu’il avait sollicité pour l’accompagner.
Régulièrement à l’étranger pour donner des conférences, pour travailler ; en région pour chercher, diriger, l’homme se démultiplie et avoue écouter beaucoup de musique pour se calmer. Pour le reste, le professeur Pruvo a surtout parlé de son métier de sa vision de la médecine, de l’éducation, de la place laissée aux plus faibles. Son propos est sans équivoque : soigner c’est mettre l’humain au centre des préoccupations. Il y a le malade, bien sûr, avec qui les médecins, du généraliste au spécialiste, au chirurgien, doivent passer du temps. Il y a aussi tous les personnels médicaux, les infirmières, les aide soignantes, les secrétaires qui forment une équipe pluridisciplinaire et fournissent un travail formidable qui doit davantage être valorisé. Comprendre pour s’adapter, écouter pour soigner, s’émanciper pour décider, imaginer pour innover sont les principes qu’ils prônent tout en affirmant qu’on ne peut pas remplacer un médecin par de l’intelligence artificielle.

Pour un schéma régional d’imagerie médicale
Il faut se recentrer sur l’humain et ne pas forcément former des médecins sur le seul critère de la sélection (et de la compétition) comme pour les musiciens, au risque de conduire des étudiants sur le chemin du burn out qu’il qualifie d’infarctus psychologique.
En médecine comme en musique, il faut savoir écouter les autres… et soi même. Savoir préparer l’innovation dès le plus jeune âge et cela passe par la culture et la connaissance qui fondent l’imagination.  Au risque de tomber dans une médecine (une musique) de la norme qui ne prendrait pas en compte que chaque malade est particulier.
D’évidence très fier de sa région, ces Hauts-de-France au nom un peu trop pompeux à son goût, il souligne qu’il y a chez nous de très bons médecins, de très bons hôpitaux. Et de travailler à la création d’un projet régional d’imagerie médicale, s’appuyant sur un CHU multipolaire (Amiens, Lille) qui doit pouvoir compter sur les toutes dernières avancées technologiques. Cela ne doit pas être réservé à la région Paca. Et de souligner l’importance des IRM, y compris dans le traitement des maladies dites mentales sachant que, dit-il, « une personne sur quatre va présenter un problème de santé mentale dans sa vie ».
Dans quelques années, le professeur Pruvo qui a maintenant plus de 60 ans, partira à la retraite et ce qu’il veut aujourd’hui, c’est assurer la transition, la transmission aux plus jeunes (c’est vrai en médecine, c’est vrai ailleurs) qu’il faut respecter, comme ils doivent respecter les anciens. Nous avons tous à apprendre les uns des autres.
Quant à savoir quelle est l’influence de la musique sur le cerveau ? Mystère. Aussi mystérieux que la composition de la 2e symphonie de Beethoven… qui était sourd.- Philippe Vincent-Chaissac / Votre Info


0 Responses to “Pour bien soigner, il faut aimer les gens”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Catégories

Archives


%d blogueurs aiment cette page :