Archive for the 'Actualité locale' Category

22
Jan
18

Médaillés du travail : les fidèles honorés

Photo © Votre Info

Ce dimanche avait lieu salle du Cinéma, l’assemblée générale de l’association des médaillés du travail. Une minute de silence a d’abord été observée à la mémoire des membres décédés en 2017 : Robert Wavrant (77 ans), Jean Blanquin (61 ans), Richard Varoux (87 ans), André Louchart (69 ans), André Caron (92 ans) et Gilbert Clodoré (82 ans). Les travaux ont ensuite permis de valider les rapports d’activité et financier et de reconduire les membres du bureau dans leurs fonctions.
Au terme de la réunion, René Hocq, maire, a remis le diplôme de la médaille d’or a été à Michel Rose qui travaille à la commune, tandis que Sylviane Delcroy (salariée de la fonction hospitalière) était excusée.
Des diplômes d’honneur et trophées ont été décernés aux porte-drapeau Guy Payel, vice-président, Eugène Berrier, contrôleur aux comptes ainsi qu’à Raymond Pruvost, trésorier, pour 15 ans de présence. Albert Duployez, Georges Leblanc et Jean-Marie Gallet se sont enfin vu offrir une canne.
Composition du bureau : René Hocq, président d’honneur ; Jean-Claude Bohar, président ; Guy Payel, vice-président ; Jean Destrez, secrétaire ; Raymond Pruvost, trésorier ; Eugène Berrier, contrôleur aux comptes et porte-drapeau ; René Czarnecka et Gérard Miennée, administrateurs.

 

Publicités
15
Jan
18

Alain Lemâtre, colombophile depuis l’enfance

Photo © Votre Info

Samedi soir avait lieu salle de l’ancien cinéma, une réception organisée par la société colombophile Paix égalité, le président Fabrice Bollier accueillant Marcel Leroy, président de la Fédération colombophile régionale. Celui-ci venait remettre la médaille de la fédération à Alain Lemâtre qui compte cinquante ans de vie colombophile… En réalité bien plus puisqu’il s’est occupé de pigeons depuis ses 10-11 ans. À l’époque c’était avec son père, à Ferfay, qu’il accompagnait partout, le secondant notamment dans tout le travail administratif qui était effectué à la machine à écrire. Un autre temps où toutes les vitesses étaient calculées à la main.
Marié à 20 ans, Alain Lemâtre a « construit » son premier pigeonnier avec des caisses à oranges et a commencé à jouer avec les quelques pigeons que lui a donnés son père, décédé en 1986. « Ça m’a refroidi » dit Alain Lemâtre qui a alors marqué une pause,(2-3 ans) avant de reprendre l’activité pour définitivement arrêter il y a un an pour raison de santé… « J’ai donné tous mes pigeons » conclut Alain Lemâtre qui reste néanmoins membre de la société Paix égalité pour lui donner un coup de main si elle en a besoin… Une petite société… « qui a le mérite d’exister » dit le maire, René Hocq.

12
Jan
18

Gilles Foulon : plus de baguette mais une assiette

Photo © Votre Info

L’été dernier Gilles Foulon a lâché sa baguette de chef et de directeur de l’harmonie qu’il dirigeait depuis 2003. Cela dans de bonnes conditions puisque la société venait de confirmer, par concours, son classement en division Excellence.
Gilles pour qui la musique a été son métier, pilier très engagé, n’a toutefois pas quitté complètement L’Avenir puisqu’il a rejoint le pupitre des cuivres. Il reste aussi professeur à l’école municipale de musique.
Lors de la cérémonie des vœux et comme il l’avait fait quelques instants plus tôt pour Yves Ratel, monsieur le maire lui a remis l’assiette de la commune, en guise de reconnaissance.

11
Jan
18

Moment de recueillement au centre de secours

Le drame qui frappe le centre de secours de Lillers suscite une vive émotion dans toutes les communes du secteur où vivent les familles des deux sapeurs-pompiers disparus et celles des volontaires et professionnels qui étaient en intervention cette nuit de samedi à dimanche, meurtris dans leurs chairs et leurs esprits. La commune de Burbure est directement concernée.
Ce jeudi soir, juste avant de se réunir en mairie, le conseil municipal s’est rendu au centre de secours pour y déposer une gerbe et observer une minute de silence. Un geste symbolique qui témoigne de la solidarité de la commune. Demain, à partir de 15h, un hommage national sera rendu, place Jean-Jaurès à Lillers avant que ne soit célébrée la messe de funérailles.

11
Jan
18

Yves Ratel prend du recul

Photo © Votre info

Yves Ratel, président de l’association des anciens combattants depuis 2010 a annoncé lors de la cérémonie des vœux qu’il a décidé de prendre du recul (tout en restant présent dans l’association), son successeur annoncé étant Gérard Dalibon.

Avant de lui remettre l’assiette de la ville, René Hocq a retracé brièvement la carrière de M. Ratel qui, à l’âge de 16 ans, était enfant de troupe. Militaire de carrière jusqu’à l’âge de 25 ans, il s’est ensuite comme artisan électricien, dépanneur en chauffage, électro ménager et télévision. Après avoir passé avec succès le concours d’ouvrier professionnel dans l’Éducation nationale, il a été nommé, à l’âge de 50 ans, au lycée de Saint-Omer où il a y exercé pendant 10 ans, jusqu’à la retraite. Dans le cadre de son engagement associatif, M. Ratel a toujours eu à cœur de transmettre ses connaissances aux jeunes pour qu’ils comprennent mieux notre histoire contemporaine. Pour cela, il a soutenu et organisé en lien avec la municipalité et l’école, les voyages scolaires sur les lieux de mémoire, notamment à Notre Dame de Lorette.

10
Jan
18

Il faut le savoir…

La cérémonie des vœux a été le moment de faire quelques annonces et rappels toujours utiles à savoir.

Les plages horaires de l’accueil périscolaire ont été élargies à la rentrée de septembre : le matin dès 7 h 30 et le soir après la classe jusqu’à 18 h 30. 60 familles sont concernées. Accueillis à l’espace accueil enfance Mathilde-et-Gilles-Roussel, les élèves, de la maternelle comme du primaire, encadrés par un personnel compétent, participent à de nombreuses activités et animations éducatives.
La cantine municipale sert, quant à elle, en moyenne 130 repas par jour de classe.

Sécurité routière. Des zones de ralentissement, dites « zones de rencontre » ont déjà été réalisées notamment rue du Cimetière. D’autres secteurs de la commune sont concernés. Cette année : la rue de Rieux et la traversée du faubourg. La municipalité annonce qu’elle ira à la rencontre de la population des quartiers concernés pour avoir son avis.

Santé. Dans le courant de cette année 2018, le nouveau cabinet du docteur Cauet, médecin généraliste installé à Burbure depuis avril 2015, devrait ouvrir ses portes, rue du Vaudieu. « Ce sera même une petite maison de santé » avec pédicure, podologue, etc.

Transport. 2018 sera aussi une année déterminante en matière de mobilité, de transport, compétence de la nouvelle agglomération. Cela commence par le prolongement de l’actuelle ligne 40 du réseau Tatado jusqu’au faubourg, près du château d’eau en attendant la desserte complète de la commune.

Accueil pour enfants. Une maison d’assistantes maternelles (la MAM « Rires d’enfants) a ouvert ses portes le 21 août dernier, dans le quartier du faubourg. Deux assistantes maternelles, Amélie et Sylvie sont à l’initiative de ce projet qui a pris la forme associative. La MAM ne concurrence pas le travail des assistantes maternelles à domicile ni même le relais d’assistantes maternelles (le RAM intercommunal) qui est un outil utile et dédié aux professionnelles et aux familles en faveur de la petite enfance.

09
Jan
18

90 foyers continueront à payer la taxe d’habitation

Lors de la cérémonie des vœux qui a eu lieu samedi, le maire a beaucoup parlé fiscalité. Si l’on peut comprendre que les populations voient d’un bon œil l’annonce de la suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des foyers, pour René Hocq cette mesure remet gravement en cause l’autonomie fiscale des communes.

La compensation annoncée de l’État n’est pas une garantie durable de stabilité: « sans une réforme fiscale qui garantirait des ressources propres aux communes, dit-il, et sans révision des valeurs locatives, la suppression de la taxe d’habitation amplifie les inégalités entre populations et territoires».
À Burbure, depuis plusieurs années, 50 % de la population est déjà exonérée et/ou écrêtée de la taxe d’habitation. Avec la réforme, sur les 1350 foyers fiscaux que compte la commune, seuls 90 continueront à la payer.
René Hocq a par ailleurs rappelé que Burbure fait partie d’une nouvelle intercommunalité depuis le 1er janvier 2017 : la Communauté d’agglomération Béthune Bruay Artois-Lys romane qui compte 288 000 habitants et 100 communes urbaines et rurales. Cette communauté d’agglomération n’a pas échappé à la baisse de dotations de l’État, explique-t-il, soit 8 millions d’euros en moins, ce qui l’a obligée à appliquer une hausse de sa fiscalité, alors qu’elle avait préalablement décidé la règle de la neutralité fiscale. Des impôts à payer en plus sauf qu’à Burbure, « le conseil municipal a décidé de prendre en charge la part augmentée de cette fiscalité et ne pas la répercuter sur les contribuables ».




Catégories

Archives

janvier 2018
L M M J V S D
« Déc    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031