Archive for the 'Concerts – spectacles' Category

29
Avr
19

Musique de Oaxaca : énergie et chaleur venues du sud

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La commune a vécu un moment exceptionnel ce vendredi soir à l’occasion du concert donné par la Banda de Oaxaca (prononcer Ouarraca), groupe venu tout droit du sud du Mexique à l’occasion de l’opération Lille 3000.

Lorsque l’appel a été lancé aux harmonies régionales pour participer à cette grande manifestation culturelle qui va se poursuivre jusqu’en décembre, celle de Burbure a été la première à réagir. C’était donc assez naturel que la commune accueille l’une des toutes premières manifestations décentralisées dans la région. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la soirée restera dans les mémoires. La qualité du concert proposé y était pour beaucoup. Des musiciens  de talent, des solistes exceptionnels (trompette, saxo), un répertoire pour le moins joyeux et une jeune chanteuse, Paula Hersen, allant à la rencontre d’un public auquel elle a donné autant d’enthousiasme que d’énergie. Il n’aura d’ailleurs pas fallu très longtemps pour que les spectateurs se mettent debout pour accompagner les musiciens placés sous la direction de César Delgado. Le premier rang, celui des personnalités avec René Hocq, le maire, Adriana, la ministre de la culture, etc. se laissait gagner par l’ambiance, empreinte d’une sympathie et d’une bonne humeur communicatives. Sur scène, les cuivres (trompettes, trombones, cors, soubassophones) et les percussions dominaient, soutenues par les saxophones, clarinettes et quelques flûtes. Moment étonnant du concert : lorsque les trompettistes descendent en différents endroits de la salle pour jouer tour à tour, pour faire passer le son d’une oreille à l’autre et donner le tournis aux spectateurs.
Ce concert était en fait un véritable cadeau venu d’un des huit états (celui de Oaxaca) qui composent le Mexique. Il s’est matérialisé par un vent du sud qui a réchauffé les cœurs de ceux pour qui la musique est un langage universel ; qui pensent qu’à travers le monde, nous sommes tous frères ;  et qui voient en l’Eldorado, un nouveau monde où chacun pourrait offrir ce qu’il a de meilleur en lui.- Philippe VINCENT-CHAISSAC / Votre Info

20
Avr
19

L’orchestre mexicain d’Oaxaca en concert à Burbure

L’harmonie Avenir participera à un concert à la gare Saint-Sauveur à Lille le dimanche 28 avril (16h) en compagnie de deux orchestres, l’harmonie de Roye… et la formation musicale mexicaine de l’État d’Oaxaca (sud du pays) qui donnera un concert à Burbure ce vendredi 26 avril.

Cette formation dirigée par un francophile, César Delgado, trompettiste ayant fait ses études au CNSM de Paris, est composée de 35 musiciens qui se produiront à la salle polyvalente, en tenue d’apparat et en compagnie de la chanteuse Paola Hersan. Coorganisé dans le cadre de Lille 3000 Eldorado, le concert verra la présence de nombreuses personnalités. René Hocq, maire; Aline Barrez, adjointe à la culture et Amaury Bart, président de l’harmonie accueilleront notamment le ministre de la culture de l’État d’Oaxaca, Adriana Aguillar qui sera accompagné de Laetitia Ivonne Valle-Muangos, sous-ministre en charge de la planification stratégique ; Pedro Matar, directeur des relations internationales d’Oaxaca ; Jacoba de Los Angeles, maître artisan des Alebrijes… Les Alebrijes sont sculptures en bois relevant de l’art populaire de l’État d’Oaxaca, dont on pourra voir quelques exemplaires.
L’entrée est libre. L’ouverture des portes se fera à 19h30.

10
Avr
19

L’harmonie toujours plus proche de son public

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce samedi soir avait lieu le concert de printemps de l’harmonie Avenir organisé avec une configuration peu habituelle puisque l’orchestre s’était installé dans la salle même, de telle sorte à ce qu’il soit au cœur du public. C’était une première, sera-ce reconduit ? Il appartiendra aux musiciens de debriefer après avoir recueilli les avis des mélomanes qui étaient peut-être un peu moins nombreux que d’habitude au vu des chaises vides placées sur la scène.

Côté programme, l’harmonie qui est à nouveau placée sous la baguette de Gilles Foulon, revenu aux affaires après le départ d’Anicet Bart, a encore proposé de bien beaux morceaux, avec deux parties assez différentes mais tout aussi exigeantes. Deux pièces de Thierry Deleruyelle – venu à Burbure il y a quelques semaines pour diriger une répétition – ont été jouées en première partie avec un Adventure Land un peu western et ce fameux Eldorado que l’harmonie interprétera à la fin du mois à Lille. Avec Music for a solemnity dont les premières notes cuivrées renvoient à l’annonce de cérémonies protocolaires sportives, c’est un magnifique morceau d’harmonie, moderne, mettant en avant les différents pupitres, qui a été joué. Cela à la grande satisfaction du parterre de mélomanes qui a apprécié l’interprétation à sa juste valeur. Idem pour le One Life très technique, de Thiemo Kraas, et pour une note plutôt triste, juste avant l’entracte.
La seconde partie, globalement plus joyeuse que la première, démarrait avec The Olympic Spirit composé par John Williams pour les Jeux olympiques de Séoul. Pour cette reprise, c’est Florine Laigle qui était à la baguette, dirigeant l’orchestre d’une main assurée comme elle l’avait déjà fait en première partie avec le How Does a Moment Forever d’Alan Menken, extrait de La Belle et la Bête qu’a chanté Céline Dion. Les morceaux suivants ont été de nature à faire davantage participer le public pour accompagner les bois et les cuivres d’Altaïr (Jean-Pierre Kaeck), pour lier les cœurs avec Scent of Spring (Satoshi Yagisawa), claquer des doigts avec l’African Groove de Gerald Oswald, rebondir sur les différents pupitres mis en valeur par The Journey Notebook (Wietse Meys) et entrer en résistance avec le célèbre Cia, Bella, Ciao attribué à Eduardo Suba… Cela avant les incontournables retours endiablés dont les fans de l’harmonie ne sauraient se priver.- Philippe VINCENT-CHAISSAC / Votre Info

30
Mar
19

Une cinquantaine de flûtistes réunis à Burbure

Photo © PVC / Votre Info

Organisée par l’école de musique municipale, une masterclass de flûtes a lieu aujourd’hui à Burbure. Dix-huit stagiaires issus de six écoles de musique du secteur, dont Burbure évidemment, en force avec huit stagiaires, travaillent en compagnie des membres de l’ensemble Flûtis’tic, dirigé par Laura Leleu-Sepieter, diplômée d’État en pédagogie de la flûte traversière. À noter que deux Burburaines font partie de cet ensemble, Alice Bourdon et Florine Laigle.
Après un travail effectué par petits groupes, l’ensemble des musiciennes… et des musiciens car il y a trois garçons, a pris place cet après-midi, sur la scène de la salle polyvalente pour répéter les morceaux qui seront joués ce soir, lors d’un concert de restitution (à partir de 19h).
L’intérêt de cette masterclass est de faire jouer ensemble des flûtistes de différentes familles, mais uniquement des flûtistes, ce qui n’est pas si courant.

28
Mar
19

Flûtis’tic en concert à Burbure

Photo © DR

L’ensemble Flûtis’tic sera en concert, ce samedi 30 mars à 19h, salle polyvalente à Burbure (entrée libre). Cela donnera lieu à la restitution de la Masterclass de flûtes organisée par l’école de musique et l’harmonie durant l’après-midi, à partir de 14h30. A noter qu’il reste quelques places disponibles pour cette Masterclass : inscriptions 5 € au 06 29 98 39 99.
Le concert sera suivi d’une conférence donnée par le professeur Jean-Pierre Pruvo, chef du service neuroradiologique du CHRU de Lille sur le thème Musique et cerveau. Début à 20h, salle polyvalente.

10
Mar
19

Une master class de flûtes à Burbure

Photo © Archive Votre Info

Une master class de flûtes se déroulera à Burbure le samedi 30 mars avec l’ensemble Flutis’tic qui comprend des Burburaines. Les inscriptions pour la master class sont ouvertes à tout(e) flûtiste quel que soit son âge ou son niveau. Elle sera suivie d’une conférence par le professeur Jean-Pierre PRUVO (chef du service de neuroradiologie au CHRU de Lille) sur les bienfaits de la musique sur le cerveau humain chez l’enfant, mais aussi l’autiste, le dément…).

03
Mar
19

Un chef de renom pour l’harmonie

Photo © PVC / Votre Info

L’harmonie Avenir jouera à Lille le 28 avril pour un concert organisé à la gare Saint-Sauveur dans le cadre de l’opération Lille 3000. Les Burburains auront à interpréter des morceaux mexicains qu’ils ont commencé à répéter sous la baguette de leur chef Gilles Foulon. Parmi ces œuvres figure El Dorado, œuvre due à l’Arrageois Thierry Deleruyelle. Celui-ci était à Burbure, vendredi soir, pour guider les musiciens dans leur travail. Et cela n’était pas que de simples conseils puisqu’il a pris la baguette et dirigé la répétition. Un véritable événement pour les membres de l’harmonie qui connaissent la réputation de Thierry Deleruyelle, compositeur de renommé, auteur notamment d’une pièce dédiée aux mineurs victimes de la catastrophe de Courrières…  Pièce jouée dans le monde entier.

01
Mar
19

Masterclass : expérience à renouveler

Photo © PVC / Votre Info

En conclusion d’une masterclass organisée par l’école de musique municipale, samedi après-midi, l’ensemble Flûtis’tic et les stagiaires ont donné un concert à la salle polyvalente. Selon leur niveau (1er, 2e et 3e cycles), trois ensembles se sont succédé sur la scène de la salle polyvalente pour interpréter des pièces de Pourcel / Mauriat, Mozart, Piazzola, Rossini… et des morceaux qui fleurent bon les dessins animés avec le Libérée, délivrée de La Reine des neiges ou la Suite de casse-noisette, œuvre de Tchaïkovski que Disney s’est appropriée. Et de dessin animé, il en était encore question avec le morceau réunissant les trois ensembles et Flûtis’tic qui ont joué Can you feel the love tonight, autrement Le Roi Lion, composé par Elton John. Cela juste après une très connue Sarabande de Haendel.
Animée par Laura Leleu-Sepieter, cette master a d’évidence atteint ses objectifs en permettant à des musiciens de différentes générations et de différentes écoles de musique (Steenwerk, Allouagne, Allouagne, LIllers, Marles, Sailly-Labourse, Gonnehem, Calonne-Ricouart, Saint-Venant, Annezin) de jouer et de progresser ensemble avec au bout du compte une prestation de qualité. Des stagiaires attentifs et sérieux qui se sont investis pendant deux heures et en tireront profit. Ce qu’ils ont bien compris puisqu’ils ont demandé à renouveler l’expérience.

16
Fév
19

L’Eldorado pour l’harmonie Avenir

Nous aurons l’occasion d’y revenir mais l’on en sait déjà un peu plus sur la tenue d’un concert de musique mexicaine à Burbure dans le cadre de l’opération Lille 3000 et d’une saison baptisée Eldorado.

Hervé Brisse, directeur artistique et un responsable de Lille 3000 étaient à Burbure mardi soir pour rencontrer le maire, Aline Barrez, adjointe à la culture et des représentants de l’harmonie.
Le concert en question se tiendra le 26 avril à 20h, salle polyvalente (entrée libre) avec l’harmonie d’Oaxaca en tenue d’apparat. Composée d’environ 35 musiciens et d’une chanteuse, la formation est dirigée par un francophile, un trompettiste ayant fait ses études au CNSM de Paris. L’harmonie Avenir, elle, se déplacera à Lille deux jours plus tard (dimanche après-midi) pour un concert donné à la gare Saint-Sauveur où elle a déjà joué en 2010.
Trois autres formation seront présentes : les harmonies de Tourcoing et de Roye ainsi que la formation musicale mexicaine de l’État d’Oaxaca (sud du pays). Au programme :: Eldorado et Mexicana (morceau d’ensemble) de l’Arrageois Thierry Deleruyelle ainsi que six titres mexicains. Tout un univers musical que les musiciens burburains pourront vraisemblablement découvrir lors des répétitions du mois d’avril en compagnie de chefs mexicains. Quant à Thierry Deleruyelle, il sera à Burbure le 1er mars lors d’une soirée crêpes.

23
Nov
18

La classe de tambours à Lille

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les élèves de la classe de tambours de l’école de musique municipale de Burbure ont participé à un stage dans le cadre du Week-end pour la paix qui a eu lieu à Lille.
Le matin avait lieu un travail sur la technique traditionnelle du tambour français avec les professeurs issus de l’excellent groupe des Tambours de la Côte d’Opale emmenés par leur président Jean-Pierre Pheulpin. L’après-midi, les stagiaires ont constitué de petits ensembles pour préparer la prestation du soir qui avait lieu dans la salle de concert du Grand-Sud. Près de 300 personnes ont assisté au spectacle sur le thème de la mémoire. Les tambours stagiaires jouaient leurs morceaux en prélude du brass-band de la musique de l’infanterie de Lille, dirigée par Martial Drapeau.
La délégation burburaine était composée de Sullyvan Degros, Romane Dubois, Alban Place, Léonie Quintin, Luka Reymann, Léo-Paul Urze et Matthieu Vaniet (pour le 1er cycle), auxquels il faut ajouter Jason Clay (2e cycle) et Amaury Bart (3e cycle), par ailleurs président de l’harmonie et professeur à l’école de musique, heureux de pouvoir compter sur la participation des parents.




Catégories

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031